nous répondons à toutes Vos questions !

Comment assurer une bonne hygiène dentaire ?

Brosser correctement vos dents pendant le traitement est capital pour le bon déroulement de celui-ci, des conseils pratiques de bon brossage vous seront donnés et des vérifications seront effectuées à chaque visites.

Le brossage doit durer 3 minutes, un sablier peut vous aider à prendre conscience du temps passé. La brosse à dent doit être souple pour pouvoir masser la gencive tout en brossant les dents.

Il est nécessaire au cours du traitement d’orthodontie de faire un contrôle chez le Dentiste Traitant de votre choix tous les 6 mois.

Est-ce que les dents vont bouger après le traitement ?

Tout traitement d’orthodontie par multi-bagues s’achève par une phase de contention. Les remaniements osseux et dentaires sont importants et s’étalent sur une période pouvant aller jusqu’à 2 ans. Pour maintenir le résultat acquis, le temps que les ligaments qui relient les dents aux os retrouvent la souplesse d’origine, il faut contenir les dents par des accessoires collés en arrière des dents, ou des gouttières. Cette contention est une phase importante qui fait partie du traitement.

Il faudra également contrôler l’évolution des dents de sagesse qui peuvent compromettre la stabilité des résultats.

La fin de croissance du visage (18/19 ans chez la fille – 19/20 ans chez le garçon) peut aussi faire bouger les dents, par une augmentation par exemple, des tensions musculaires des lèvres sur les incisives supérieures et inférieures  du fait de la croissance du nez et du menton.

Rien n’est jamais figé, le mouvement est le propre de la vie, lors de la croissance, au cours  du vieillissement, les dents sont des organismes vivants susceptibles de bouger.

Combien coûte un traitement ?

Les traitements d’orthodontie sont pris en charge par l’Assurance Maladie sous réserve d’obtenir l’accord préalable de votre caisse, et s’ils sont commencés avant le 16ème anniversaire. Le tarif des traitements d’orthodontie est libre et tous les traitements sont précédés d’un devis détaillé.

La première consultation, sans engagement, de votre part, permet de vous informer sur tous les aspects utiles à la compréhension de votre situation. Les honoraires sont de 23€.

Les organismes sociaux imposent une prise en charge semestrielle du traitement et participent partiellement à son coût s’il est entrepris avant le seizième anniversaire et sous réserve d’obtenir l’accord préalable. Au-delà, la prise en charge varie selon votre contrat d’assurance complémentaire.

Avant l’âge de seize ans, la sécurité sociale prendra en charge 193,50 € par semestre. Les tarifs peuvent être consultés sur le site de l’Assurance Maladie

La sécurité sociale limite à six semestres le traitement actif, et à deux années contention (161,25 € la 1ère année et 107,50 € la 2ème année).

Un traitement orthodontique étant personnalisé, le prix d’un semestre d’orthodontie est compris entre 450 € et 1300 €. Il peut être plus élevés en cas de thérapeutique particulière.

Que peut entraîner une mauvaise hygiène dentaire ?

Une hygiène inadaptée va entraîner des douleurs, du fait de la gingivite inflammatoire provoquée par la plaque dentaire non éliminée.

Elle risque également de majorer la durée du traitement et de provoquer des traces de décalcification due la plaque accumulée par négligence autour des éléments de l’appareil. Ces traces peuvent rapidement devenir irréversibles.

Comment est stérilisé le matériel du cabinet ?

Pour la protection sanitaire des patients du personnel et de l’environnement, l’organisation quotidienne du cabinet répond aux règles strictes d’hygiène.

L’installation du cabinet est conçue pour délimiter un espace où les contacts avec l’extérieur sont limités au maximum.

L’équipe soignante se lave les mains avant et après chaque intervention avec un savon antiseptique. Des gants, des masques sont portés pendant les soins.

Dans la salle de soins, les pompes à salive, les gants, les cotons sont jetés après chaque soin, la zone de soin est nettoyée et désinfectée avec un désinfectant hospitalier afin de s’assurer de l’élimination de tous les germes.

Les instruments non jetables sont traités en salle de stérilisation: trempés dans un bain décontaminant, passés au ultrasons, mis en sachet individuels puis stérilisés dans un autoclave Classe B.

Les déchets sont triés, puis éliminés dans des containers spécifiques avant d’être incinérés sous contrôle et dans le respect de l’environnement.