L’orthodontie pour enfants

L’orthodontie pour les enfants offre des traitements plus confortables et plus efficaces. Elle permet de réduire grandement les besoins de traitement ultérieur avec des bagues.

Quand la consultation est-elle nécessaire chez l’enfant ?

  • Quand les dents sont en avant
  • Quand la mâchoire inférieure est très en avant ou très en arrière
  • Quand les dents se chevauchent
  • Quand l’enfant a toujours la bouche ouverte et qu’il respire par la bouche
  • Quand il suce le pouce ou un doigt
  • Quand la lèvre inférieure se place sous les incisives supérieures au lieu de les recouvrir

À partir de 4 ans

L’objectif est de normaliser les mâchoires et d’aligner les dents en tirant profit de la croissance. Si les fonctions de respiration, de déglutition ou des lèvres sont perturbées, la croissance des mâchoires ne va pas se faire dans la bonne direction. En rétablissant ces fonctions, la direction de croissance est normalisée. Pour les enfants à partir de 4 ans, des traitement interceptifs peuvent permettre d’arrêter les mauvaises habitudes, rétablir de bonnes fonctions et créer un environnement pour une position correcte des dents.

Corriger la fonction et la position de la langue

Le nourrisson n’a pas de dents, il avale en étalant sa langue entre les gencives et en appuyant sa langue contre les lèvres contractées. Cette forme de déglutition infantile doit normalement changer à l’arrivée des dents. Chez 20% des enfants le changement de déglutition ne se fait pas : les dents sont alors poussées vers l’avant, les mâchoires ne se développent pas bien.

Corriger une respiration orale au lieu de nasale

La bouche est ouverte, la langue ne joue plus son rôle de modelage sur la mâchoire supérieure qui est alors trop étroite. Le sommeil est souvent troublé, agité, le lit est un véritable champ de bataille.

Ronflements et apnées du sommeil sont possibles, le sommeil n’est pas réparateur et des difficultés de concentration peuvent survenir.

Corriger la position des lèvres au repos

Les lèvres sont un rempart qui protègent les dents, si elles ne se ferment pas au repos, comme c’est le cas lors de la respiration buccale, les dents sont exposées lors d’une chute à la fracture. Une lèvre inférieure interposée entre les dents comme c’est le cas lors de la respiration buccale ou d’un décalage entre les 2 mâchoires, ne joue pas son rôle de rempart et entretien le décalage. La succion du pouce déforme le palais qui est étroit et trop haut, les fosses nasales sont étroites et ne favorisent pas la respiration nasale. La mâchoire du bas ne grandit pas vers l’avant, le menton est fuyant, le passage d’air dans la gorge est réduit, il y a risque d’apnée du sommeil.

Traitement

Le praticien choisit l’appareil, une gouttière souple, amovible qui ressemble à un protège dents, selon l’âge et la dysmorphose de l’enfant. Le port 1 à 2h par jour et la nuit dès que l’enfant ventile correctement par le nez. Le port de l’appareil est complété par des exercices musculaires. Les parents doivent aider leurs enfants à faire ces exercices surtout le 1er mois. Ces traitements dits fonctionnels durent environ un an.

Entre 9 et 10 ans

L’orthodontie pour les enfants de 9 à 10 ans propose des traitements interceptifs pour aligner les dents et leur faire de la place lorsque nécessaire. Pour cela, un traitement partiel avec des multi-bagues (système Damon) est préconisé.

Tous les traitements interceptifs visent à raccourcir le temps de traitement par bagues à l’adolescence voire même à annuler cette étape.